accès professionnel

Conseils au patient pour les suites opératoires en Proctologie

Ces quelques instructions vous sont données afin de vous aider à obtenir une bonne cicatrisation de vos plaies et avoir le moins de douleurs possibles. Nous vous conseillons vivement de les observer.

Alimentation

Eviter tout aliment constipants, tels que féculents (riz, pâtes, pommes de terres, etc..) la cannelle, les irritants tel que le café, thé, les plats exotiques (thaï, mexicain, indien et similaires).

Manger des fruits et des légumes et boire au moins deux litres d’eau par jour (eau plate, tisanes, jus de fruits). Limiter l’alcool.

Pansement

Dès le lendemain de l’opération, commencer des bains de siège ou des douches tièdes à raison de 3 à 4 fois par jour. Doucher la région opérée après chaque selle. S’il y a une mèche ou éponge, la retirer après le bain de siège ou la douche du lendemain.

Essuyer la plaie en tamponnant, sans frotter. Utiliser éventuellement un sèche-cheveux à froid si vous avez trop de sensibilité dans la région opérée. Ne jamais frotter !!!

Appliquer la pommade prescrite si votre médecin l’indique.

Eviter la marche pendant 24 heures, rester plutôt au repos relatif.

Les deux premiers jours, la plaie peut saigner légèrement. Si le saignement persiste et/ou est très important, revenir à la clinique.

Un écoulement transparent et non sanguinolent est normal et peut persister plusieurs jours jusqu’à cicatrisation.

Douleurs et médicaments

Les douleurs doivent cesser après 2 à 3 jours, n’hésitez par à prendre des calmants prescrits.

Attention ! Ne jamais prendre les médicaments suivants :

  • Aspirine
  • Aspégic
  • Aspro
  • Alcacyl
  • Spasmocibalgine

Ces médicaments provoquent des saignements abondants.

Prendre le mucilage ou laxatif (huile de paraffine, granulé en sachets ou autres.) Aux doses prescrites, jamais davantage car il pourrait vous constiper, ou au contraire occasionner une diarrhée trop importante.

En fin de traitement, rappelez-vous les points suivants :

  1. Eviter la constipation et les efforts pour aller à selle.
  2. Eviter les passages prolongés aux toilettes (maximum 5 minutes).
  3. Maintenir une bonne hygiène par des douches anales externes avec de l’eau tiède.
  4. Boire 1.5 à 2 litres d’eau par jour.
  5. Consulter votre médecin spécialiste en cas de doute.

En cas de problèlme, d'inquiétude ou d'urgence, vous pouvez prendre contact avec notre Médecin spécialiste en colo-proctologie.

10 conseils simples pour améliorer les symptômes de la maladie hémorroïdaire et éviter leur survenue

10 conseils hemorroides

Dr Xavier Delgadillo
EBSQ coloproctology